Une écoute et un suivi adaptés à vos besoins...
 
 

           Carl Rogers (1902 -1987) : psychologue humaniste américain


Sa théorie de l' Approche Centrée sur la Personne (A.C.P) met l'accent sur la qualité de la relation entre le patient et le thérapeute qui essaye de développer une écoute empathique, une authenticité et un non-jugement). C'est ce qu'il a appelé la non directivité. Une étude publiée en 2002 dans la Review of General Psychology a classé Rogers parmi les six plus importants psychologues cliniciens du XXème siècle.


Les trois dimensions Rogériennes
Dans l'approche Rogérienne, le thérapeute se doit d'être un exemple d'authenticité pour son patient, à la fois pour éviter tout langage paradoxal et pour signifier au patient qu'il est, lui aussi, un être humain.
Il doit donc y avoir correspondance exacte entre l'expérience et la prise de conscience, selon les termes de Rogers "congruence" (cohérence) entre le Moi-Idéal et le Moi-Vécu du thérapeute, le premier se référant aux conceptions idéales de soi, et le Moi-Vécu au... vécu.
 

L'empathie (ou verbalisation) s'exprime par des messages verbaux et non-verbaux. Les messages verbaux consistent en la répétition ou la reformulation des éléments clés d'une problématique exprimée par un client. Le thérapeute est capable de comprendre une situation non pas depuis son propre cadre de référence, mais depuis celui de son patient. Une attitude humaine, chaleureuse et encourageante sont les points-clés de cette dimension. La personne est acceptée telle qu'elle est, dans l'Ici et Maintenant, avec le cadre de référence qui lui est propre.

La "chaleur" (ou considération positive, le non-jugement), enfin, consiste en l'accueil inconditionnel du patient/client. Bien plus que des concepts à appliquer, les trois dimensions rogériennes sont des savoir-être et savoir-faire pour le thérapeute ou le conseiller. 
 

Le travail de Carl Rogers s'est étendu à la pédagogie et à la résolution de conflits internationaux.

Dans le droit fil des pédagogies libertaires en France, il fut une source d'inspiration pour les courants de pédagogie non-directive et dans la pratique du soutien psychosocial aux victimes de catastrophe.
 

Exemples de phrases de type empathique

  • Vous avez le sentiment d´être impuissant face à...
  • Vous éprouvez une frustration par rapport à ...
  • Vous ressentez un malaise ... de la rancune ... etc ... 
 
 
On remarquera que l'ensemble des phrases empathiques du professionnel sont centrées sur le patient et sa manière de vivre les choses sur le plan affectif. Cette manière de faire a pour but de permettre au patient de mieux cerner, par cet accompagnement ciblé, les conséquences affectives des expériences vécues et des appréhensions. Du côté du professionnel, elles ont également pour effet de ne pas catégoriser les déclarations du patient, en autorisant celui-ci à exprimer par approbation simple ce qu'il est difficile pour lui de mettre en mots. Cette technique est ainsi accélératrice de l'énonciation. 


L'approche centrée sur la personne

Elle repose sur plusieurs conditions posées par C.Rogers, sous la forme de ce questionnement :

- Suis-je authentique et ai-je bien conscience de moi ?
- Suis-je capable de relations positives et ai-je la force d'être distinct ?
- Ai-je assez de sécurité intérieure pour laisser l'autre libre ?
- Ma compréhension empathique : jusqu'où peut-elle aller ?
- Puis-je accepter l'autre tel qu'il est et lui apporter la sécurité dans notre relation, sans jugement ?
- Puis-je le voir en développement ?


 

 
Laure d'Orcemont - Coach thérapeute - Master en Sophrologie Caycédienne - Gestion du stress - A.C.P - Tous droits réservés - copyright (c)2011/2017 - http://www.arbredevie-coach.com
Référencement Google de votre site.